Blog

Ergonomie des applications web et productivité

Thierry Chatel • 26 août 2011

Le but de ce billet n'est pas de présenter les généralités de l'ergonomie d'une application web, mais de lister quelques idées intéressantes pouvant améliorer la productivité. On rencontre et on utilise sur internet des fonctionnalités très pratiques, qui mériteraient d'être plus largement adoptées dans les logiciels de gestion. Si vous devez réaliser ou faire réaliser une application de gestion, pensez-y, ce sont ces petits détails qui en réalité font toute la différence en terme d'ergonomie et d'efficacité.

Précisons le contexte. Il ne s'agit pas d'un site internet ouvert au public, mais bien d'une application web, un outil de gestion utilisé au quotidien par des employés. La problématique en terme d'ergonomie n'est donc pas vraiment la même que pour un site internet destiné au public, dont la principale qualité sera d'avoir un fonctionnement intuitif. Ici les utilisateurs ont le temps d'apprendre à se servir de l'outil, et si un fonctionnement intuitif demeure une qualité appréciable, l'efficacité et la productivité seront les principaux critères.

Voyons quelques moyens qui permettent un travail plus efficace avec une application informatique. La plupart ne sont même pas liés à une interface utilisateur de type web, et peuvent s'appliquer à n'importe quel contexte.

Ne confirmez pas, annulez !

Bannissons les demandes de confirmation, présentes dans beaucoup trop d'applications, pour les remplacer avantageusement par la possibilité d'annuler l'action après l'avoir effectuée.

Les demandes de confirmation sont une mauvaise solution ergonomique. Si elles sont là pour répondre à un problème de clarté, parce qu'on craint que l'utilisateur n'ait pas bien compris les conséquences d'une action, alors il vaut mieux rendre l'interface plus claire plutôt que d'ajouter une demande de confirmation.

L'ouverture de fenêtres intempestives demandant de confirmer une action perturbe le travail de l'utilisateur. C'est une action qui est rendue inefficace, voire pénible dans le cas d'une action accomplie fréquemment, quand l'utilisateur sait très bien ce qu'il fait et qu'il est bombardé de fenêtres où il faut cliquer.

Même pour les utilisateurs qui découvrent l'application, combien vont réellement lire le message de confirmation - en espérant qu'il s'agit de quelque chose de plus explicite que "Êtes-vous sûr ?" - et cliquer en sachant pertinemment ce qu'ils font ? Ces demandes de confirmation sont rarement utiles, et même ceux qui auraient dû être alertés par le message s'en rendent parfois compte trop tard, après avoir confirmé par réflexe.

Or il existe une bien meilleure solution, qui n'ouvre pas de fenêtre intempestive, qui ne ralentit pas le travail des utilisateurs, et même qui sauve la mise à celui qui a cliqué par erreur. On la rencontre par exemple dans GMail, qui ne demande aucune confirmation avant de supprimer un ou plusieurs messages, mais qui permet d'annuler cette action après coup, en cas de remord ou de clic malencontreux.

Implémenter une telle solution dans une application informatique demande plus de travail qu'une simple confirmation, mais l'apport en terme d'ergonomie et d'efficacité est considérable.

Arrêtez de cliquer

Supprimer toutes les fenêtres de demande de confirmation représente un réel gain de productivité, car elles pénalisent l'efficacité de l'utilisateur : elle détournent son attention, et elles l'obligent éventuellement à déplacer la souris pour cliquer sur le bouton de confirmation.

D'une façon générale, l'ergonomie web n'est clairement pas un modèle d'efficacité. N'ayons pas peur de le dire, un gestionnaire travaillant en continu sur une application de gestion spécifique, un agent d'assurance par exemple, ne pourra pas arriver avec une application web à la même rapidité de saisie qu'avec une application de type terminal passif. Les interfaces utilisateurs graphiques, puis les interfaces web, ont évidemment apporté beaucoup de possibilités, mais l'utilisation conjointe de la souris et du clavier pour remplir des formulaires n'est vraiment pas l'idéal en terme d'efficacité de saisie.

Dans une interface web, chaque clic compte, chaque clic ralentit le travail de l'utilisateur. Il faut s'en souvenir, et ne pas négliger l'efficacité devant l'esthétique. S'il est possible de faire un achat en un seul clic sur Amazon, alors dans votre application la quasi-totalité des actions ne devraient pas en demander plus.

Il faut éviter à l'utilisateur d'avoir fréquemment à passer du clavier à la souris et réciproquement. Beaucoup de choses peuvent se faire au clavier dans une application web, il suffit d'utiliser Google Documents pour s'en convaincre. Oui, une application web peut offrir des raccourcis clavier, et devrait gérer correctement le focus (élément de formulaire sélectionné) pour éviter à l'utilisateur un usage obligatoire de la souris.

Avez-vous remarqué que le site de Google permet maintenant de parcourir les résultats de recherche avec les flèches du clavier ? Et que même pour passer à la page suivante, ou pour ouvrir un résultat dans un nouvel onglet, il n'est pas nécessaire d'utiliser la souris ? Dans le cas d'un outil informatique qu'on est habitué à utiliser à longueur de journée, ce genre de raccourci ergonomique est tout sauf un détail, puisqu'il améliore très nettement l'efficacité du travail.

De nos jours et avec les possibilités actuelles, le manque d'efficacité des interfaces web n'est pas une fatalité, mais juste le résultat d'une ergonomie mal conçue.

Conservez l'historique

Une application de gestion permet de consulter et modifier des dossiers informatisés. Par exemple dans le cas d'une application dans une compagnie d'assurance automobile, elle va permettre de gérer les dossiers des assurés, des sinistres, des sociétés partenaires (dépanneurs, garagistes), etc.

De même que beaucoup de sites marchands restituent l'historique des derniers articles consultés, il est intéressant dans une application de gestion de voir l'historique des derniers dossiers consultés, quel que soit leur type : tel assuré, tel sinistre, tel dépanneur... L'historique du navigateur web peut remplir partiellement ce rôle, mais en intégrant cette fonctionnalité à l'application elle-même, on peut la rendre plus efficace, par exemple pour rechercher les derniers dossiers auxquels on a apporté des modifications, ou pour se limiter aux dossiers d'un certain type.

Il est ainsi très facile de retrouver le dossier sur lequel on travaillait avant d'aller manger, puisque toujours dans un objectif d'efficacité, les derniers dossiers consultés ou modifiés sont accessibles en un seul clic.

Prenez des notes

Pouvoir retrouver des dossiers dans l'historique, c'est pratique, mais on aimerait souvent être capable de leur ajouter des notes librement, à propos d'un quelconque traitement à réaliser.

Comment noter quelque chose sur un dossier, si ce n'est pas prévu dans l'application ? Il n'y a pas de dossier papier pour y coller un Post-it, ou y ajouter une feuille volante. On peut évidemment imprimer le dossier, et laisser traîner sur son bureau l'impression avec un Post-it ou une annotation pour se souvenir de ce qu'il faut faire. Mais ce n'est pas vraiment comme ça qu'on imagine une application permettant de faire un travail efficace.

Le mieux c'est de pouvoir ajouter des notes personnelles directement dans l'application : sur n'importe quel dossier de n'importe quel type, on a la possibilité d'ajouter un bout de texte pour se rappeler de quelque chose à faire. Et bien sûr dans l'application on peut voir toutes ses notes personnelles, pour retrouver au moment voulu le dossier sur lequel on avait noté quelque chose.

C'est une fonctionnalité qui, telle quelle, peut déjà être très utile. Mais il est facile d'en faire quelque chose de plus élaboré, qui ouvre un large éventail de possibilités. On peut permettre de partager les notes prises sur un dossier avec d'autres utilisateurs de l'application, ou même les rendre publiques. On peut intégrer ce système de notes à un outil, spécifique ou non, de gestion des tâches, afin de pouvoir créer de vraies tâches liées aux dossiers gérés dans l'application.

Derniers billets

11 juin 2012

Avenir des applications web RIA

Ou la percée des frameworks clients JavaScript dans le développement d'applications web.

5 avril 2012

Exemples d'utilisation du framework AngularJS

Voici les fichiers des exemples que j'ai montrés lors de ma présentation du framework AngularJS à Montpellier.

15 mars 2012

AngularJS, énième framework JavaScript ou pierre angulaire des applications web ?

Un nouveau framework qui révolutionne l'écriture de clients web, et destiné à connaître un gros succès.

6 septembre 2011

Informatisation des processus et facteur humain

Ou quels sont les inconvénients du déterminisme induit par l'informatisation, et comment les éviter au maximum ?

26 août 2011

Ergonomie des applications web et productivité

Quelles fonctionnalités plus ou moins courantes sur internet peuvent être adoptées avec succès dans des applications de gestion, pour permettre un travail plus efficace ?

11 août 2011

Réutilisation et recyclage

Que peut-on apprendre de la navette spatiale américaine à propos de la réutilisation de code en informatique ?

Flux

Atom